NETTALI.COM- Les événements religieux qui se profilent à l’horizon doivent être reportés face aux risques de propagation du Coronavirus. C’est ce qu’a prêché l’Association des imams et oulémas du Sénégal qui rencontrait ce jeudi 5 mars 2020, le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Des évènements religieux se profilent à l’horizon dans un contexte où le coronavirus est en train de se propager au Sénégal. D’ailleurs, en l’espace de trois jours, quatre cas ont été confirmés sans compter les résultats attendus de personnes mises en quarantaine. En réunion de travail, ce jeudi 5 mars 2020 avec le ministre de la Santé et de l’Action sociale, l’A0ssociation des imams et oulémas du Sénégal demande le report des évènements religieux pour éviter la propagation de la maladie.

« Il y a de grandes cérémonies religieuses qui vont se passer prochainement au Sénégal, mais nous pensons qu’il faut les reporter. C’est ce que recommande la religion en pareille situation », a déclaré El Hadji Oumar Yène, secrétaire général des imams et oulémas du Sénégal.

Avant d’ajouter : « Il ne faut pas s’engager gratuitement. Le mieux, c’est de renvoyer ces événements. Quand il y a des maladies pareilles, l’islam nous recommande de ne pas sortir et de ne pas se rendre là où il y a la maladie ».

Pour ce qui est des prières de vendredi qui rassemblent des centaines de fidèles, Imam El Hadji Oumar Yène indique qu’elles sont, pour le moment, maintenues. « On n’a pas encore décidé de suspendre les prières de vendredi mais, si la situation l’exige nous le ferons », souligne-t-il. Il annonce qu’un sermon national se fera pour prévenir sur la maladie.