NETTALI.COM – Après une tournée de mobilisation et de sensibilisation dans les universités publiques du Sénégal durant dix jours, le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) est passé à l’acte. Malick Fall et ses camarades ont décrété 48 h de grève. 

Dans un communiqué, le Saes dit constater ” avec beaucoup de regrets et d’amertume toute la cacophonie qui a entouré l’orientation des bacheliers, le non-respect des préalables nécessaires à l’accueil de tous les nouveaux bacheliers dans les établissements d’enseignement supérieur publics, la non-signature du décret d’application de la loi cadre depuis 2015 “.

Ainsi, le Saes, après plusieurs alertes,” face à l’inertie, au mépris et au mutisme du ministère de tutelle et à l’expiration du préavis de grève, décrète un mot d’ordre de grève de 48 h le mercredi 4 et le jeudi 5 mars 2020″.

Cependant, le syndicat demande aux militants de surseoir, en plus des activités pédagogiques (cours, soutenances, délibérations), à toute participation à des activités administratives et réunions. Il rappelle également aux militants que les formations payantes et les activités dans les établissements privés doivent absolument être suspendues.