NETTALI.COM – Dénouement. Guy Marius Sagna est libre. Le Doyen des juges vient de lui accorder la liberté provisoire. Il a effectivement été libéré et vient de quitter le Camp Pénal de Liberté 6.

En effet, suite à la énième demande de liberté provisoire déposée par ses avocats auprès du Doyen des juges, Samba Sall, le Procureur de la République du tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, à qui le dossier a été transmis, ne s’est pas opposé à cette demande, comme il l’avait fait lors des précédentes demandes.

En clair, rien ne s’opposait à la libération de l’activiste, surtout qu’il a été déjà auditionné dans le fond du dossier.

Guy Marius Sagna a été arrêté le 29 novembre avec huit personnes, lors d’une action de protestation contre l’augmentation du prix de l’électricité, devant les grilles du palais présidentiel de Dakar. Une zone où toute manifestation est interdite depuis 2011. Ses huit camarades ont depuis lors été remis en liberté provisoire, tout en restant inculpés de “participation à une manifestation non autorisée”.

Figure de proue du mouvement Frapp-France Dégage (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine), qui dénonce notamment le franc CFA, Guy Marius Sagna, travailleur social de profession, est en outre inculpé de “rébellion” et de “provocation à un attroupement non autorisé”, selon l’un de ses avocats.

La justice avait rejeté le 21 janvier dernière demande de remise en liberté provisoire.