NETTALI.COM –  Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, peut compter sur le soutien du Sénégal  pour appuyer la candidature de son pays au Conseil de sécurité comme membre non permanent.

Le Premier ministre du Canada, soucieux de voir son pays siéger au Conseil de sécurité de l’ONU comme membre non permanent,  peut compter sur le Sénégal. “On a besoin de la voix du Canada au Conseil de sécurité. La voix du Canada est une voix qui doit résonner et qui, je l’espère, va résonner. Il a tout notre soutien dans cette élection. De toute façon, le Canada est une grande diplomatie et il n’est pas du tout difficile de plaider en sa faveur. Nous allons le faire par la sensibilisation de nos amis’’, a déclaré , hier à Dakar,Trudeau, qui n’a pas eu de peine pour convaincre la partie sénégalaise.

Ravi du soutien de son homologue, Trudeau dévoile, à partir de Dakar, ses objectifs au sein de l’instance décisionnelle des Nations Unies. Pour lui, le Canada a déjà montré son engagement dans le multilatéralisme. Selon lui, des institutions comme l’ONU sont essentielles pour pouvoir établir des solutions dans lesquelles tous sont impliqués, pour avoir les bonnes réponses. “’Avoir ce siège nous permettra de continuer et d’approfondir le travail qu’on est en train de faire’’.

En ce qui concerne la question sécuritaire, surtout dans le Sahel et en Afrique, le Premier ministre canadien estime que la lutte doit porter sur plusieurs volets. “Par exemple, il faut renforcer les forces armées… Mais quand on veut parler de la sécurité dans la région, il faut savoir que la radicalisation des jeunes est surtout liée au manque d’opportunités, d’emplois, d’avenir. Il faut essayer de leur redonner de l’espoir. Il faut inscrire ces enjeux-là au niveau des instances internationales’’.