NETTALI.COM – La tension est vive à Saint- Louis. De violents affrontements opposent les forces de l’ordre et les pêcheurs de Guet-Ndar. Ces derniers protestent contre le non-renouvellement de leurs licences de pêche en Mauritanie.

Les pêcheurs de la Langue de Barbarie ont envahi les rues  mardi pour manifester leur courroux. Selon eux, ils sont victimes d’arnaque sur les licences de pêche.
Une situation qui a engendré des échanges de pierres et grenades lacrymogènes.
L’entrée du pont Moustapha Malick Gaye a été bloquée, des pneus et débris de pirogues brûlés.

” Nous avons payé tous les droits de licence pour une durée d’un an. À peine 2 mois de travail, on nous informe que les licences sont expirées. Trois de nos pirogues ont été arraisonnées sans raison par les Mauritaniens et de petites embarcations. Ce sont des millions de FCFA perdus. Nous n’en pouvons plus”, a déploré Mama Fall, un des manifestants sur les ondes de IRadio.

S’ils (garde-côtes mauritaniens) vous arrêtent, ils vous dépouillent de tous vos biens. Même les téléphones portables et les bâches de protection sont emportés. Vous rentrez avec vos habits. Nous souffrons alors que l’Etat qui est garant de notre sécurité reste silencieux. La brèche nous tue. La plupart des femmes de Guet-Ndar n’ont plus de maris à cause des accidents meurtriers sur le canal“, ajoute-t-il.