NETTALI.COM –  Plusieurs membres du collectif Noo Lank, Simon de Y’en a marre en tête, ont été arrêtés, puis libérés dans l’après-midi de ce samedi alors qu’ils distribuaient des flyers dans les rues de la capitale.

Pour mémoire, créé au lendemain de l’arrestation de l’activiste Guy Marius Sagna et Cie, Noo Lank compte, par cette démarche, amener les autorités à revenir sur la mesure portant baisse du prix de l’électricité.

Samedi passé, d’autres membres de ce collectif avaient été interpellés par la police, dans les mêmes conditions, puis libérés le lundi suivant.