NETTALI. COM – Une femme de 35 ans a été retrouvée décapitée à Saré Yoro Diao et environs, dans la commune de Tankanto Escale, à Kolda. La tête a été finalement retrouvée.

Yoba Baldé, âgée de 35 ans environ avait quitté le domicile conjugal le jeudi 16 janvier autour de 11 h. Son mari et certains membres de la famille étaient déjà partis au marché hebdomadaire de Saré, distant de 8 km du village. Jusque tard le soir, elle n’était pas rentrée. Son mari, Ousmane Baldé, ne la voyant pas rentrer au domicile conjugal, se renseigne alors auprès des autres membres de la famille.

Si les uns lui répondirent qu’elle était partie chercher de l’oseille, d’autres par contre soutinrent qu’elle était sortie de la maison sans toutefois leur indiquer sa destination.

Les recherches lancées ne donneront rien jusqu’à ce samedi 18 janvier autour de 11 h, lorsque l’attention d’un jeune homme, parti défricher sa plantation d’anacarde, est attirée par l’aboiement de ses chiens. Celui-ci s’approche alors du lieu d’aboiement des chiens et tombe sur un cadavre sans tête.
Etonné par cette découverte macabre, l’homme, après un petit tour, retrouvera la tête de la dame complètement rasée et déposée à 50 m du lieu du crime, les mèches se trouvant à quelques mètres de la tête. Quant au cou, il est jusqu’ici, introuvable.

La gendarmerie a ainsi ouvert une enquête. Une dame du nom de M. Diaby est présentement gardée à vue pour la nécessité de l’enquête, dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Kolda. Selon une source, les pandores veulent en savoir davantage sur ses liens avec la victime. A noter que d’après nos informations, la suspecte avait invité la défunte à assister à la cérémonie dédiée à des circonscris dans le village de Sama, situé en Guinée-Bissau.

Cette dernière a ainsi déclaré que cela fait maintenant sept à huit mois qu’elle n’a pas parlé, ni vu la défunte. Mais des témoins affirment le contraire, soutenant les avoir vues à la cérémonie du village de Sama, ensemble.