NETTALI.COM- 1 mois dont 7 jours ferme. C’est à cette peine que le juge des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Diourbel a condamné Khadim Mboup, l’homme déguisé en femme pour faire les épreuves du Bac à la place de sa copine.

Khadim Mboup a été reconnu coupable de faux et d’usage de faux et de fraude au Bac. Idem pour sa copine Gangué, condamnée elle aussi à 1 mois dont 7 jours ferme.

Étudiant inscrit à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis mais également à l’Iface de l’Université  Cheikh Anta Diop de Dakar, Khadim Mboup s’était déguisé en femme pour composer à la place de sa copine. Démasqué le samedi à cause de son soutien-gorge qui n’était pas ajusté, il a déclaré aux enquêteurs avoir agi par amour car sa copine a des difficultés en anglais.

Face aux juges des flagrants de Diourbel, ce jeudi 5 août 2021, les deux prévenus ont reconnu les faits sans ambages avant de présenter leurs excuses au tribunal et au peuple sénégalais.

Toutefois, ils ont battu en brèche les allégations selon lesquelles ils sont en couple. A les en croire, ils ne sont pas ensemble mais juste des amis. Dans ses explications, la fille a fait savoir que c’est elle qui a sollicité les services de l’étudiant.  Parce que, se justifie-t-elle : “j’avais eu un malaise et je ne pouvais pas composer. Deux possibilités s’offraient à moi : abandonner le Bac ou demander à Khadim Mboup de composer à ma place. Quand je lui ai fait la demande, il a accepté. Je n’avais pas mesuré la gravité de l’acte“.

Pour sa part l’étudiant a reconnu avoir accepté parce qu’il voulait rendre service à une amie. “Je n’étais pas à l’aise dans ma tenue. Je suis resté assis toute la journée parce que je n’avais ni sa taille ni sa démarche” dit-il en se confondant dans des excuses à n’en plus finir.

Le parquet, estimant que les faits sont très graves a requis un mois ferme contre les prévenus.

Mais le juge, en rendant sa sentence, a été plus clément. Il faut retenir que la fille a été ajournée d’office. En attendant les sanctions disciplinaires qui seront prises contre eux par l’office du bac.

Placés sous mandat de dépôt le lundi 2 août 2021, les deux amoureux seront libres lundi prochain.