NETTALI.COM – Couronné ce mardi en Egypte, Sadio Mané devait venir à Dakar pour présenter son Ballon en or au public sénégalais. Malheureusement, le Sargal n’a pas pu ce tenir. Dans une enquête publiée par emedia.sn ce samedi, il est révélé que diverses raisons sont soulevées pour justifier cette annulation.

Sadio Mané à Dakar pour fêter son Ballon d’or avec les Sénégalais au Musée des civilisations noires, tel était le plan au départ. Malheureusement, le Musée des civilisations noires où devait se tenir le Sargal (hommage) ne verra personne.
Pourquoi?

D’abord, des soucis techniques, liés à une autorisation d’atterrissage non accordée par Tunis, changent le plan de vol.

Ensuite, Ibrahima Mboup, un des envoyés spéciaux de la RTS à Hurghada, où se tenait la cérémonie de gala des CAF Awards, révélait une certaine gêne musculaire qu’aurait ressentie le joueur, poussant son club à précipiter son retour vers l’Angleterre.

Enfin, une autre justification portait sur le fait que le club anglais n’a jamais été enclin à accepter le déplacement de son joueur à Dakar, pour des raisons évidentes, en pleine saison.

Y a-t-il du vrai dans ces différentes explications?
En tout cas, selon Emedia, cette cérémonie de “Sargal ” cachait une vaste opération commerciale qui est finalement tombée à l’eau.

Liverpool n’a jamais été emballé. Parce que c’est au cœur de la saison et que le club préparait un match clé à Tottenham, en fin de semaine, suivi de la réception de Manchester United. Parce que cela supposait une absence du lundi au jeudi pour le joueur alors que l’année dernière, Sadio et Salah étaient rentrés dès le lendemain des CAF Awards“, a confié à nos confrères une source proche de l’administration du football sénégalais.

Ensuite, parce que le projet qui aurait été présenté à Liverpool était une présentation du trophée au chef de l’Etat et un retour dans la foulée, mais le club a finalement découvert que c’est une opération marketing qui a été préparée par l’équipementier avec lequel il va se séparer à l’issue de la saison, pour utiliser l’image du joueur à des fins commerciales avec tout un folklore prévu (bain de foule à l’aéroport, puis dans un itinéraire qui l’aurait conduit au musée) qui impliquerait un timing non maitrisé, ce qui aurait des incidences avec le contrat de location du jet privé“, ajoute l’enquête.

Cités dans ce “Sargal business”, SM10 Limited, l’agence qui gère l’image de Sadio Mané, New Balance, l’équipementier de l’enfant de Bambali et le ministre des Sports ont rejeté l’idée liée à la commercialisation de l’événement.
Personne ne veut assumer son implication dès lors qu’on évoque une incidence financière qui se cacherait derrière l’initiative sur-vendue au public comme un événement à caractère purement social.

Après ce Sargal annulé, Sadio Mané a promis aux Sénégalais de leur présenter, un jour son ballon doré. Sera-t-il à l’occasion d’une cérémonie folklorique comme celle avortée?
Qui vivra verra.