NETTALI.COM – Entre Pastef-Les patriotes et le parti Rewmi d’Idrissa Seck, il n’y a ni rivalité ni antagonisme. C’est du moins ce que soutient le parti d’Ousmane Sonko dans un communiqué faisant suite aux révélations d’un quotidien qui indique qu’il y a une rivalité entre les deux formations politiques.

C’est le quotidien Vox populi qui l’écrit dans son édition de ce lundi. Selon le journal, il y a une rivalité entre le parti Rewmi d’Idrissa Seck et Pastef-Les patriotes dirigé par Ousmane Sonko. Une «révélation» que démentent totalement les «Patriotes» dans un communiqué. «Contrairement à ce qui est paru dans un quotidien, Pastef n’entretient ni rivalité ni antagonisme avec le parti Rewmi, ou quelque autre parti de l’opposition», soutient le Parti d’Ousmane Sonko. Avant de poursuivre : «D’une part, les présidents Idrissa Seck et Ousmane Sonko entretiennent des relations courtoises empreintes de respect mutuel.  D’autre part, au sein de l’hémicycle, les députés Ousmane Sonko et Dethié Fall portent, tous les deux, haut le flambeau de l’opposition. Sous ce rapport, ils se concertent, échangent et coordonnent sur toutes les thématiques avant et après leurs interventions.» Une précision relative à l’information selon laquelle une rivalité est notée entre le député de Rewmi et celui de Pastef à l’Assemblée nationale.

«Toutes spéculations sur une prétendue rivalité entre Pastef et Rewmi ne sont donc que vue de l’esprit.  Pastef, en ce qui le concerne ne porte qu’un seul combat à savoir celui contre les mauvaises politiques et la mal gouvernance du régime de Macky Sall et son clan Apr-Benno Bokk Yakaar», lit-on encore sur le communiqué. Qui conclut : «Pastef considère que toute rivalité au sein de l’opposition serait diversion et dispersion inutile d’énergie.»