NETTALI.COM – 46 millions F Cfa. C’est la valeur des médicaments saisis le mercredi 4 décembre, à Karang par les agents des douanes de la région Centre. A 3 h du matin, un véhicule Peugeot 504 de type berline bourré de faux médicaments, a été immobilisé par les agents des douanes de la région. A l’intérieur, se trouvaient des faux médicaments d’une valeur de 46 millions F Cfa.

L’immobilisation du véhicule n’a pas été de tout repos pour les soldats de l’économie. Selon un communiqué de la douane, la Berline a été prise en chasse depuis la frontière par les éléments de la Brigade commerciale des douanes de Karang, subdivision de Fatick.
La course-poursuite entre gabelous et présumés trafiquants, a duré plus de trois heures, entre les pistes qui mènent jusqu’à Kaffrine et plus tard sur l’axe Kaffrine – Mbar.

La source ajoute que malgré les herses jetées à plusieurs reprises par les suspects pour endommager les pneus du véhicule des douaniers, le chef de brigade, le lieutenant Ousmane Sène et ses hommes sont parvenus à stopper la Peugeot entre Boulel et Gniby, dans la région de Kaffrine.

Par ailleurs, le communiqué renseigne que cette nouvelle prise fait que la valeur des faux médicaments saisis par la douane de Fatick, de janvier à début décembre 2019, avoisine 1 milliard 200 millions de francs Cfa.

Dans la même période, rappelle la note, la Subdivision des douanes de Kaolack, toujours dans la région Centre, a mis la main sur des faux médicaments pour une valeur de 600 millions de francs Cfa.

Le trafic de faux médicaments est partie intégrante de la criminalité organisée, en ce sens qu’il alimente et entretient une économie criminelle, expose les populations à de graves problèmes de santé physique et mentale, les officines à des difficultés financières, annihile les efforts des services de santé et impacte négativement sur les droits du Trésor public“, déplore la douane.

D’où, la détermination de l’Administration des douanes sénégalaises, dans le cadre de sa mission sécuritaire, “à combattre la criminalité organisée sous toutes ses formes, par tous les moyens légaux à sa disposition et en parfaite collaboration avec les autres forces de défense et de sécurité“.