NETTALI.COM – Les choses se corsent pour l’administrateur général de Pastef et son co-déféré Dahirou Thiam. Le parquet a requis le mandat de dépôt tandis que le contrôle judiciaire est demandé pour son épouse et le reste. 

L’administrateur généralde Pastef, Birame Souley Diop court vers la prison. Le parquet  a requis le mandat de dépôt contre lui et le technicien à la Sonatel Dahirou Thiam.

En revanche, son épouse Patricia Mariam Ngandoul, Abass Fall et l’activiste  Fatima Mbengue  pourraient être libres si le juge d’instruction suit le parquet qui a demandé  qu’ils soient  placés sous  contrôle judiciaire.

Déférés depuis vendredi pour Mme Diop ainsi que Abass Fall Fatima Mbengue, ils ont fait l’objet d’un retour de parquet. Selon nos sources, c’est  à cause des lenteurs administratives qu’ils n’ont pas encore fait face au juge d’instruction en charge de leur dossier.

Ils sont poursuivis pour menaces de mort, diffusion de fausses nouvelles et diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs.
Pour sa part, Birame Soulèye Diop, administrateur général du Pastef a été placé en garde à vue à la Division des investigations criminelles (Dic) le vendredi.  C’est ce lundi qu’il a été déféré.