NETTALI.COM – Affilié à la Fédération sénégalaise de Karaté, le Real Defense System (RDS) arrive au Sénégal. Le lancement de cette nouvelle discipline des arts martiaux s’est tenu ce mardi au siège de la FSKDA.

Du nouveau dans les arts martiaux. Le Real Defense System atterrit au Sénégal. ” Le RDS est une méthode de self défense pure, simple, efficace et rapide. Il réunit tous les arts martiaux. Une méthode qui a deux branches : civile et professionnelle. Le RDS Pro est réservé aux professionnels : gardes du corps, policiers, gendarmes…“, a détaillé le fondateur et directeur technique de RDS, maître El Khalfi Amine.

Comme tous les arts martiaux, le RDS est une discipline accessible. ” Tout le monde peut pratiquer le RDS. A partir de 12 ans, garçons et filles peuvent être formés. Le but de RDS est de permettre aux gens de se défendre. Le RDS se pratique un peu partout dans le monde“, indique le spécialiste des arts martiaux.

A en croire El Khalfi, cette discipline prend en compte les législations des différents pays. ” C’est une discipline où on est moins dans la frappe, c’est plutôt pour maîtriser son vis à vis. Le RDS se conforme à la législation de chaque pays”, précise-t-il. Avant d’ajouter : “On se défend tout en se conformant aux critères de la légitime défense. Autrement dit on respecte la proportionnalité de l’attaque. Par exemple, on ne répond pas à un coup de poing par un bâton“.

Pour maître Jules, le RDS vient à son heure : ” Avec la recrudescence des cas d’agressions et de viols, c’est intéressant de pratiquer le RDS“.

Ainsi pour vulgariser cette discipline méconnue du public sénégalais, Me Amine El Khalfi en collaboration avec la Fédération sénégalaise de Karaté, organise des séances de formation à YMCA (mercredi et jeudi) et à Ngor durant le week-end.