NETTALI.COM – Ce lundi 25 novembre, Jurgën Klopp a lâché une bombe. Interpellé sur le probable vainqueur du Ballon d’or France Football 2019, le technicien allemand a porté son choix sur son défenseur Virgil Van Djik ignorant royalement ses deux attaquants africains, Sadio Mané et Mohamed Salah qui brillent de mille feu. Une véritable bombe.

Si vous donnez le Ballon d’Or au meilleur joueur de cette génération, donnez-le toujours à Lionel Messi, a confié l’Allemand. Mais si on le donne au meilleur joueur de la saison dernière, c’est Virgil Van Dijk. Je ne sais pas exactement comment cela fonctionnera, mais c’est ainsi que je vois les choses“, a dit Klopp. Une belle idiotie de sa part.

Un entraîneur devrait-il dire ça ? Une telle affirmation va en effet à l’encontre du bon sens et de l’esprit de groupe ainsi que de la neutralité que devrait avoir Klopp à défaut d’être objectif. A noter que Liverpool compte sept concurrents dans ses rangs, donc sept potentiels lauréats ( Becker, Alexander Arnold, Van Djik, Hendersen, Mané, Salah et Firmino).

Une prise de position d’autant plus maladroite qu’elle ne manquera certainement pas de frustrer les autres candidats.

En tout cas, pour un coach de sa trempe, jouer la carte de la neutralité s’impose. Soit il doit ignorer et esquiver les questions relatives au favori du Ballon d’or, ou si, répondre est obligatoire, il doit plaider pour ses trois poulains. ” le Ballon d’or devrait revenir à un joueur de Liverpool“. Voici un exemple de réponse objective et équitable loin de frustrer qui que ce soit.

Klopp, est-il en train de confirmer les suspicions qu’on évoque contre les joueurs africains ? En tout cas, la position de l’ex entraîneur du Borussia Dortmund qui écarte complètement les Africains, a quelque chose d’étonnant, en même temps qu’elle sème le trouble. Dès lors certains ne manquent pas de se demander si le mérite ne serait pas relégué au second plan au pour cause de racisme.

Samuel Eto’o de son côté, s’est déjà engagé dans cette bataille. Interrogé par la FIFA sur son favori entre Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Virgil van Dijk, le Camerounais a répondu sèchement : “Les meilleurs pour moi sont Mohamed Salah et Sadio Mané. Mais ils ne sont pas là.” Bien dit Eto’o.

Le journaliste et chroniqueur français, Gilles Verdez a abondé dans le même sens que Samuel Eto’o. ” Messi je l’adore. Mais le meilleur joueur de l’année, The Best est Mané. Donc nous ne sommes pas dans le cadre du foot mais dans d’autres considérations. Je vous pose la question : que doit faire un joueur africain pour l’emporter aujourd’hui ? Tout gagner? Inscrire 100 buts?“, s’interroge-t-il.

Comment Klopp, celui qui passe le plus clair de son temps avec Sadio Mané, peut-il à ce point ignorer les performances XXXL réalisées par celui-ci au point de mettre Van Djik devant Mané.

Co-meilleur buteur de Premier League avec Pierre-Emerick Aubameyang, vice-champion d’Angleterre, vainqueur de la Ligue des champions et de la Super Coupe d’Europe, finaliste et deuxième meilleur buteur de la CAN en même temps deuxième meilleur attaquant de la C1 derrière Messi et devant Cristiano Ronaldo, Sadio Mané a un préjugé plus que favorable dans la conquête de ce trophée.

On ne peut dès lors manquer de se demander ce que ce dernier a fait mieux que Sadio Mané pour que Jürgen Klopp penche pour le défenseur hollandais ! Ce palmarès, est-il à ce point insignifiant ?  Combien de fois SM10 a porté et sauvé Liverpool ? Ou bien l’enfant de Bambali est-il pour Klopp, simplement un héros de quelques soirs. ?