NETTALI.COM- Le Sénégal est déterminé à lutter contre la déforestation. Et selon le ministre de l’Environnement et du développement durable Abdou Karim Sall qui était, ce dimanche, l’invité du « Jury du dimanche » sur Iradio, notre pays est en mesure de reboiser 45 millions d’arbres.

 D’après le ministre, des mesures sont prévues pour lutter contre la déforestation et la coupe abusive de bois. A cet effet, des actions de reboisement de grande envergure sont attendues. « Le Sénégal avait prévu 2,5 millions d’hectares de reboisés mais à la table ronde de Bonn, notre pays s’est engagé à reboiser 2 millions d’hectares horizon 2030 en raison de 200 mille hectares de reboisés par an et je pense que c’est réalisable », a fait savoir Abdou Karim Sall.

Avant d’ajouter : « Je pense que nous sommes en mesure de reboiser jusqu’à 45 millions d’arbres au vu de la population que nous avons. C’est une préoccupation fondamentale pour les Sénégalais ».

En fait, au-delà de la lutte contre la déforestation, le Plan Sénégal Emergent (PSE) Vert va permettre aux villes et campagnes de changer de visage. « C’est 10 mille emplois jeunes par an, ça fait 50 mille emplois en 5 ans. Ça correspond également au reboisement intégral dans les campagnes, dans les villes, dans les forêts », a-t-il.

Toutefois, pour réussir ce pari, Abdou Karim Sall estime qu’il y a « urgence à travailler en rapport avec les populations parce que la question de reboisement n’est pas une question intrinsèque qu’il faut traiter avec les gouvernants ». Pour lui, « c’est une question qui doit être prise en charge par les populations.  Et cela demande une mobilisation générale ».