NETTALI.COM – Ce samedi à l’occasion de la 11ème journée de Serie A, Kalidou Koulibaly a été visé par des chants racistes au stadio olympico de Rome.

Après les supporters de l’Inter à San Ciro la saison dernière, ceux de l’As Roma ont honteusement proféré des cris racistes envers Kalidou Koulibaly.

Ciblé par des cris xénophobes provenant des tribunes, le meilleur défenseur du Calcio avait décidé de quitter tout simplement la pelouse. Mais il a été retenu par ses partenaires et adversaires.
Plusieurs joueurs Romains, comme le capitaine Edin Dzeko, sont allés intervenir auprès de leurs supporters.
Du coup le match a été interrompu pendant quelques minutes avant de reprendre son cours. Une partie finalement perdue par Naples sur le score de 2-1.

A rappeler que depuis le début de la saison 2019-2020, plusieurs incidents similaires ont eu lieu sur les pelouses italiennes. Romélu Lukaku et Mario Balotelli sont des exemples patents.
Une mauvaise image pour le football italien qui confirme sa mauvaise réputation du championnat où les joueurs sont le plus exposés au racisme.