NETTALI.COM – Lors d’une émission sur Sen-Tv, diffusée mercredi dernier,  Ousmane Sonko a déclaré, que sur son salaire de député, seuls 1500 F Cfa sont coupés au titre de l’impôt. Ce qu’il a fortement dénoncé.

Réagissant à la sortie de son collègue parlementaire dans les colonnes du quotidien L’As ce samedi, Mamadou Diop Decroix a précisé que le député perçoit un salaire net de 1 600 000 Fcfa. Les retenues sur le salaire sont : minimum fiscal 1.000 F Fcfa, impôt sur le revenu 67.067 Fcfa et la Caisse pour la retraite des députés (Cran) 36.000 Fcfa. Le total des retenues est de 89.067 sur un montant brut imposable de 722.504 Fcfa.

A en croire Mamadou Diop Decroix toujours, il est manifeste que comparé au système d’imposition appliqué aux salariés, le système d’imposition appliqué aux députés induit une différenciation très nette en faveur du député et qui permet donc de dire que le celui-ci ne paie pas le juste impôt même s’il paie bel et bien un impôt.

Le folliste renseigne, par ailleurs, qu’à la base, la décision des autorités fût de fixer d’abord le montant du traitement du député et après seulement, les spécialistes se devaient de procéder aux montages techniques à faire pour se conformer à la loi. Ce qui n’a pas été fait, selon ses dires.