NETTALI. COM- Il n’y a pas de perturbations en vue dans le secteur de la justice. L’assurance est du Syndicat des travailleurs de la justice ( Sytjust) qui dément avoir déposé un préavis de grève.

Après la sortie de certains travailleurs de la Justice annonçant le dépôt d’un préavis de grève, le Bureau exécutif national (Ben) du Sytjust est dans tous ses états. Me El Hadj Ayé Boun Malick Diop et ses collègues du bureau national se sont démarqués de ce communiqué de leurs collègues. ” Quelques organes de la presse nationale ont publié, ce matin, une information selon laquelle les travailleurs de la justice ont déposé un préavis de grève dont l’objectif serait de contraindre l’Etat du Sénégal à respecter les engagements auxquels il a souscrit vis-à-vis des travailleurs de la Justice en 2018“, fait savoir le Ben.

Démentant une telle information, le bureau fait savoir que ” le Sytjust n’a déposé aucun préavis grève préalable à toute cessation collective du travail“. Mieux, Me El Hadj Ayé Boun Malick Diop et ses collègues soutiennent que ” cette diffusion de fausses nouvelles est l’œuvre d’une clique d’agitateurs d’une coloration politicienne avérée, dont le dessein inavoué est de créer un dysfonctionnement du service public de la Justice, dans l’optique de jouer leur partition d’un plan de déstabilisation politique du Sénégal“.

Aussi le Sytjust, par la voix de son Bureau exécutif national, se démarque-t-il ” d’ores-et-déjà des éventuelles dérives de ces individus“.

Dans la foulée, “le Ben invite enfin tous les travailleurs de la Justice au sens des responsabilités qui leur impose le respect des dispositions légales qui régissent l’action syndicale dans la République du Sénégal”.