NETTALI.COM – Dans un communiqué publié sur un site web proche du maquis du MFDC et parcouru par Nettali.com, l’aile politique de la diaspora “indépendantiste” évoque la thèse d’un règlement de comptes au sein du mouvement sécessionniste de la Casamance, pour justifier l’assassinat d’Abou Elinkine Diatta. Voici en intégralité le dudit communiqué.

Nous avons appris dans la consternation l’assassinat lâche et stupide de Monsieur Abdou Elinkine Diatta dans son village, Mlomp, ce dimanche 27 octobre 2019.

L’assassinat des nôtres ne peut avoir aucune utilité politique dans la cause que nous défendons.

Il existe, bon sang, d’autres procédés plus intelligents, plus utiles pour manifester un grief que l’on peut avoir vis-à-vis d’un frère !

De quelque bord qu’il vienne, l’acte criminel et odieux ayant mis fin à ses jours nous indigne profondément…

En dépit de nos divergences dans la conduite de la lutte pour l’indépendance, nous ne devons faucher aucune vie casamançaise.

Nous entredéchirer si honteusement, conforte le Sénégal. Nous retrouver autour de la politisation de la question de la Casamance est notre seul salut“.

A rappeler que Abdou Elinkine Diatta, secrétaire général du MFDC et deux autres personnes ont été tués ce dimanche 27 octobre dans une fusillade à Mlomp, dans le département de Bignona.