NETTALI.COM – Le khalife général des mourides confirme son pardon à Sokhna Aïda Diallo. Cependant, Serigne Mountakha s’est limité à ça sans évoquer les autres mesures prises par  Safinatoul Amane.

Un message de pardon a été diffusé dans les sites d’informations faisant cas du pardon que le Khalife général des mourides a accordé à Sokhna Aïda Diallo. Le message de pardon de Serigne Mountakha  Mbacké disait ceci : «Quelle que soit la gravité d’une faute, on peut toujours accorder un pardon au fautif. Auparavant, il faut qu’il accepte de se repentir et de s’engager à ne plus commettre la faute volontairement. Comme Sokhna Aïda s’est excusée, nous acceptons volontiers ses excuses tout en espérant qu’elles soient sincères et qu’elle va se conformer aux enseignements de l’Islam.»

Cependant une vague de démentis a suivi cette publication du message de pardon du Khalife général des mourides. Les critiques les plus acerbes ont été proférées à l’encontre du diffuseur du message de pardon qui est un employé de Academie Minane Tv. Des proches de Serigne Mountakha ont même douté de la véracité de ce message. Les plus sceptiques ont même accusé le porte-parole du Khalife des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre, d’être derrière ce message. Des rumeurs qui ont fini de tomber dans l’oreille du guide de la communauté mouride. Il fallait alors réagir pour donner la bonne information.

C’est hier vers 17H30mn que Serigne Bassirou Abdoul Khadre s’est rendu au domicile de Serigne Mountakha à Darou Minane pour interpeller le Khalife de Serigne Touba sur le tollé qu’a suscité son message de pardon accordé à Aïda Diallo. Serigne Bass a signifié aussi à Serigne Mountakha son étonnement d’apprendre que des talibés qui sont dans la cour du Khalife s’en sont pris à lui. Séance tenante, le Khalife général des mourides convoque le diffuseur du message de pardon, et le correspondant du quotidien «L’Observateur» dans sa résidence de Darou Minane pour tirer cette affaire au clair. Le guide des mourides donne l’ordre de vider la salon et de le laisser avec Serigne Bass Abdou Khadr. Ce dernier demande au Khalife de laisser sur place l’employé de Académie Minane Tv et le correspondant de «L’Obs» pour qu’ils puissent diffuser après son message.

Après les comptes rendus des uns et des autres, Serigne Mountakha Mbacké a confirmé devant Serigne Bassirou Abdoul Khadre qu’il était l’auteur de ce message de pardon à l’égard de Sokhna Aïda Diallo. Le guide de la communauté mouride va plus loin en estimant que ce sont les mêmes gens qui doutent de l’authenticité de ce message qui les sont véritables semeurs de désordre. Cependant, le Khalife des mourides s’est tout simplement limité à accorder son pardon à Aïda Diallo. Il ne s’est pas épanché sur la décision du dahira Safinatoul Amane de déclarer Sokhna Aïda Diallo persona non grata à Touba et Ngabou. A la sortie de l’audience, l’employé de Académie Minane Tv a presque été pris à partie par les proches du khalife.

Cette polémique fait suite à la fatwa de Serigne Mountakha Mbacké contre Sokhna Aïda Diallo qui avait pris le pari de transgresser les recommandations du Khalife général des mourides. Après cette virulente sortie du chef de la communauté mouride, la veuve de Cheikh Béthio Thioune a fait une vidéo dans laquelle elle s’est confondue en excuses.