NETTALI.COM –  Hier, on a assisté à une vague de limogeages. Trois hauts fonctionnaires, des départements des Affaires étrangères et de la Justice, ont été relevés de leurs fonctions, en début d’après-midi. D’après nos sources, on leur reproche d’avoir pris des engagements au nom de l’Etat du Sénégal au sujet de la réhabilitation de Karim Wade (voir notre article ci-dessus).

Auparavant, Sory Kaba, directeur général des Sénégalais de l’Extérieur a été viré, pour s’être permis quelques commentaires sur la question du 3e mandat.

En effet au cours de l’émission “Grand Jury”, Sory Kaba avait déclaré : “notre Constitution oblige le président de la République à ne pouvoir faire que deux mandats. Ce qui est clair, il est dans le dernier mandat et la constitution lui interdit d’en faire un 3ème”...

Réagissant à cette frénésie de limogeages, l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, déclare, sur sa page Facebook : ‘‘Dire ou écrire que Macky Sall n’a pas droit à un troisième mandat relève désormais du délit. Un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, pourtant Apr convaincu, vient de l’apprendre à ses dépens. Le projet ne serait-il plus ruse cachée ? Mais relevons surtout que la dictature sénégalaise en vient à nier le droit de répéter ce que notre Constitution prévoit !’’.