NETTALI.COM – Vingt quatre heures après sa sortie sur les ondes de la Rfm, le Directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, a été démis de ses fonctions par le chef de l’Etat, Macky Sall, par décret n°2019-1763 du 21 octobre 2019 et remplacé par Amadou François Gaye, comme l’a écrit Nettali.com

En effet au cours de l’émission “Grand Jury”, Sory Kaba avait déclaré : “notre Constitution oblige le président de la République à ne pouvoir faire que deux mandats. Ce qui est clair, il est dans le dernier mandat et la constitution lui interdit d’en faire un 3ème”...

Suite à cette déclaration, le directeur du quotidien national “Le Soleil”, Yakham Mbaye, militant de l’Alliance pour la République (Apr), a assimilé la déclaration de Sory Kaba  à “de l’indiscipline et une atteinte à l’autorité du Président de la République“. Il a ainsi jugée inélégante la sortie de Sory Kaba, soutenant que “ce dernier a outrepassé les recommandations du président de la République en violant le droit de réserve pour parler de la possibilité ou pas d’un troisième mandat du chef de l’État“.

Suite à cette sortie, la section Apr de Fatick a publié un communiqué pour s’attaquer à Sory Kaba. Ce dernier n’a toutefois pas voulu faire profil bas.  Aussi, a t-il posté un message sur sa page facefook, histoire de dire que les critiques essuyées, ne l’ébranlent pas.

“Je tire ma force et mon énergie des attaques objectives dont je fais l’objet, comme tous les grands hommes de notre monde….pour les attaques personnelles, insensées et irrationnelles, le mépris est la réponse qu’elles méritent. N’oublions jamais ce pour quoi nous sommes sur ce bas monde. La fin d’une mission assignée par le Tout-puissant sur terre, équivaut au retour vers l’au-delà. Sory Kaba préfère avoir raison que d’être heureux. C’est l’essentiel de ma mission. Vive la République, vive le Sénégal, vive Macky Sall”, écrit-il.

Quelques heures plus tard, le décret mettant fin à ses fonctions était signé.