NETTALICOM – Un crash a été évité de justesse ce mardi à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (Aibd). Un avion de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines qui a quitté l’Aibd pour Bamako, puis Addis Abeba, a fait un QRF (Quick Return Flight) pour éviter un crash. Son moteur droit a pris feu en plein vol.

Sept mois après le crash du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines, qui a fait 157 morts en mars au sud d’Addis-Abeba, peu après son décollage et qui a cloué au sol 400 appareils, un autre appareil de la même campagne a failli mettre Dakar sous les feu des projecteurs. Le moteur droit de l’appareil a pris feu après le décollage, obligeant le pilote à faire un Quick Return Flight sur Diass et à atterrir sans encombre sous la supervision des sapeurs-pompiers qui ont vite éteint le feu.

A l’arrivée de l’appareil, tous les passagers ont été débarqués et conduits dans le hall de l’aéroport, le temps d’être acheminés dans un hôtel de la place.

Tidiane Tamba, le chef du département Communication et Relations Publiques signale que le plan d’urgence mis en place a très bien fonctionné. “En parfaite collaboration avec l’équipage, les secours d’urgence ont été mis en branle. Plus de peur que de mal. Tous les passagers et l’équipage sont saints et saufs…Les opérations se déroulent très bien au sein de l’aéroport”, dit-il.