NETTALI.COM – Après les nominations intervenues mercredi dernier en conseil des ministres et touchant plusieurs cadres de la police, d’autres décisions sont prises, a appris IGFM.

C’est ainsi que l’ancien commissaire des Parcelles assainies, Bara Sankharé, relevé de ses fonctions et nommé conseiller du Directeur général de la police à la suite d’un incident avec un pharmacien à la Patte d’oie, reprend du service.

Il a été nommé patron de la Sûreté urbaine, une entité du commissariat central de Dakar. Un service qu’il connait très bien. Il y a officié comme inspecteur de police, comme patron de la Brigade de lutte contre la criminalité (Blc) et comme adjoint du patron de la Sûreté urbaine. Il est également connu comme un enquêteur redoutable qui a fini d’infiltrer le milieu interlope.

Le désormais ancien patron de la Sûreté urbaine, El Hadji Dramé, migre au commissariat spécial de l’aéroport en remplacement de Djibril Camara, nouveau patron de la Direction des passeports et des titres de voyage.

Le commissaire Aliou Ba, jusqu’ici conseiller technique du ministère de l’Intérieur, hérite de la Division des investigations criminelles (Dic) en remplacement du commissaire Ibrahima Diop promu chef de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis).

Le commissaire divisionnaire Mamadou Ndour, conseiller technique du Directeur général de la police nationale et ancien commandant de la compagnie de circulation de Dakar, devient commissaire central de Dakar. Il remplace Ndiarra Sène qui part en mission onusienne.