NETTALI.COM – Le Paris Saint-Germain a parfaitement lancé ce mercredi sa campagne européenne en Ligue des champions. Les Parisiens se sont amusés avec le Real Madrid battu trois buts à zéro au Parc des Princes. Victoire acquise grâce à un excellent Idrissa Gana Gueye. Et presque toute l’Europe est tombée sous le charme du Sénégalais.

Les journalistes et commentateurs avaient du mal à trouver les mots pour qualifier la prestation d’Idrissa Gana Gueye ce samedi lors de la victoire du Paris Saint-Germain sur le Real Madrid (3 buts à zéro). La preuve: malgré le doublé de l’Argentin Angel Di Maria, c’est l’international sénégalais qui a été élu homme du match. Passeur décisif sur le deuxième but parisien, Gana a réussi tous ses tacles. Mieux, il a répondu présent sur tous les compartiments du jeu. Il a constamment harcelé les joueurs de Zidine Zidane livrant des passes qui cassent les lignes. Résultat : il a joué 90 ballons. Ce, à la grande satisfaction de l’entraîneur allemand Thomas Tuchel. En atteste l’accolade durant de longues minutes entre les deux hommes à la fin du match.

Idrissa, c’est incroyable. Je n’ai pas de mots, je ne sais pas combien de ballons il a récupérés, et ce n’était pas des ballons faciles. Marco (Verratti) et Marquinhos, c’était magnifique aussi. Mais Gana a fait un très bon match“, témoigne le capitaine du Psg, Thiago Silva.  “On a beaucoup combattu pour acheter ce joueur. C’est une machine, hein ! Il n’arrête jamais de courir, il gagne beaucoup de ballons et contre une équipe comme le Real c’est super important. C’était un bon mix entre les trois, avec Marquinhos et Marco (Verratti), avec beaucoup d’intensité et de possession”, souligne, avec un large sourire, Thomas Tuchel dans des propos repris par plusieurs sites spécialisés.

Ce n’est pas parce que je suis sénégalais que je le dis, mais Gana Gueye a été immense ce soir“, ajoute Habib Bèye qui a commenté le match pour Canal+. Ce que confirme un autre journaliste de la même chaîne cryptée. “Le Psg avait une mainmise sur cette rencontre“, commence par dire Anthony Tobelem. Et selon lui, cette maîtrise, les Parisiens la doivent au milieu international sénégalais. “Idrissa Gueye a été fantastique. Il  a  mangé, à lui tout seul, le milieu du Real. Paris a peut-être avec lui le joueur capable d’améliorer tout le reste de son équipe“, analyse cet habitué des matchs du championnat anglais.

L’Europe est sous le charme. Mais Gana Gueye veut, lui, garder les pieds sur terre. “Jouer comme un dieu? C’est un gros mots. C’est le travail de toute une équipe“, admet-il avec humilité. Avant d’ajouter : “Il ne faut pas s’emballer, il faut continuer le travail“.