NETTALI.COM – A quelques heures de la célébration de la fête de la Tabaski, le collectif «Frapp/France dégage» a tenu à adresser un message fort aux commerçants et transporteurs face à la détresse des consommateurs sénégalais.

 En cette veille de l’Aïd-el-Kébir, les consommateurs sénégalais vivent un véritable calvaire. En plus de la cherté des moutons, presque tous les produits alimentaires connaissent des hausses de prix. Pire, les tarifs du transport ont aussi augmenté. Malgré tout, l’Etat semble incapable de bouger le plus petit doigt. Et c’est ce qui écœure le collectif «Frapp/France dégage». Dans un communiqué, les camarades de Guy Marius Sagna se sont directement adressés aux commerçants et transporteurs.

«Dans le souci de veiller au respect des droits des consommateurs ainsi que du triomphe du patriotisme économique, le Frapp exhorte les  commerçants et les transporteurs à honorer le contrat social qui les lie avec la population en respectant les prix en vigueur», souligne le communiqué reçu à Nettali.com. «A ce propos, le Frapp tient l’État du Sénégal pour responsable  de cette situation d’anarchie des prix vu que les Sénégalaises et les Sénégalais se sont dessaisis  de leur droit naturel de se gouverner eux-mêmes, pour lui déléguer ce pouvoir. Dès lors, cela relève de sa mission régalienne d’organiser la vie commune, d’organiser notamment les échanges. Pour ce faire, il ne suffit de mettre en place un cadre réglementaire de fixation des prix», soulignent-ils. Et de s’interroger : «D’ailleurs, que vaut la loi si l’État, trop laxiste, n’use pas de la puissance publique que nous lui avons déléguée pour veiller à sa stricte application ?» «Donc, la responsabilité de cette situation qui aggrave  le calvaire des Sénégalaises et des Sénégalais, incombe à l’État.
Par ailleurs, sans prétention aucune de se substituer à l’Etat ainsi qu’à ses services compétents, nous tenons à rappeler  que le patriotisme  est un don du ciel qui doit atteindre tous les citoyens

«Frapp/France dégage» invite, en outre, les consommateurs «à continuer de supporter notre équipe nationale de la distribution».