NETTALI.COM – Deux jeunes hommes sénégalais établis en Arabie Saoudite et qui séjournent actuellement au Sénégal, ont été placés en garde à vue à la Sûreté urbaine de Dakar. Ils ont été cueillis hier à la sortie d’une mosquée où ils assistaient à la prière de 14 heures, habillés en burqa. La police a ouvert une enquête.

Les deux jeunes hommes étaient venus assister à la prière du vendredi à la mosquée «Ibadu», sise sur l’avenue Malick Sy de  Dakar.

Seulement, ils avaient déjà attiré la curiosité d’autres jeunes, intrigués par leurs physionomies et leurs démarches plus viriles que gracieuses. Aussi, ces jeunes ont-ils décidé de les suivre.

Une fois à la hauteur de la rue Grasland, leurs poursuivants, convaincus qu’ils avaient affaire à deux mâles déguisés, n’ont pas hésité à leur barrer la route. Les deux jeunes hommes manquent même de se faire lyncher par les plus téméraires qui cherchent à leur ôter leurs «voiles». Ils tiennent coûte que coûte à voir de près les visages qui se cachent derrière.

L’un d’eux avait pris le soin d’enfiler sous sa djellaba aux motifs argentés et dorés, de la lingerie féminine. Soutien-gorge, culotte rembourrée pour donner l’effet callipyge, la panoplie complète pour se donner une allure de femme. Le second tout en noir, beaucoup plus imposant avec sa taille élancée, a poussé la mascarade, avec des chaussettes, des gants, ne dévoilant aucune partie de son corps.

Les deux hommes n’ont dû leur salut qu’à la prompte intervention d’un agent des Forces de la police qui a diligenté leur conduite au commissariat central, en compagnie des individus qui ont procédé à leur interpellation.

Selon des sources concordantes, les deux mis en cause sont de nationalité sénégalaise et résident en Arabie Saoudite. Ils séjournent depuis quelque temps au Sénégal et appartiennent à une famille de richissimes commerçants établie entre la Médina et Rebeuss.

Interrogés par les éléments de la Sûreté urbaine, ils soutiennent s’être déguisés en dames, parce qu’ils prévoyaient de cambrioler le magasin d’un de leurs parents sis au quartier Rebeuss, à proximité de l’endroit où ils ont été arrêtés. Ils ont été placés en garde à vue et une enquête est ouverte.