NETTALI.COM – Air Sénégal, qui est entièrement contrôlée par l’Etat via  la Caisse des dépôts et consignations,  a mandaté Lazard pour ouvrir son capital.

C’est ce qu’a appris La Lettre du Continent. La nouvelle publication du journal en ligne avance qu’à ce jour, la compagnie a pu financer l’achat de ses deux Airbus A330 neo grâce au soutien de la Banque publique d’investissements française qui garantit ses emprunts auprès de banques commerciales, notamment Santander.

La compagnie veut ainsi  élargir son actionnariat pour financer son développement.

En outre, elle ouvre deux nouvelles lignes dans la sous-région. Objectif : barrer la route à Ethopian Airlines qui grignote des parts de marchés, même à fonds perdus.

« A compter de la fin du mois de juillet, Air Sénégal opèrera une ligne régulière vers Ouagadougou en Air A319, à hauteur de six rotations hebdomadaires. Une liaison Dakar –Niamey devrait être ouverte dans la foulée. Même si ces lignes sous-régionales sont difficiles à rentabiliser, la nouvelle direction d’Air Sénégal veut, d’ici la fin 2020, desservir d’autres capitales sahéliennes », ajoute notre confrère.