NETTALI.COM – La Cour d’appel de Thiès a rendu son verdict ce lundi dans l’affaire des faux médicaments de Touba. Elle a confirmé le verdict rendu par le tribunal correctionnel de Diourbel.

Selon Me Abdoulaye Babou, l’avocat de la partie civile, «le président a insisté sur la gravité des faits commis et a confirmé le verdict rendu en première instance. Bara Sylla, le cerveau de l’affaire, a été condamné à sept (7) ans de prison. Pour Mamadou Woury Diallo (le Guinéen gracié par le président Macky Sallà, la peine de cinq (5) ans a été confirmée».

Mieux, le juge a lancé un mandat d’arrêt contre ce dernier qui est retourné chez lui en Guinée à la faveur d’une grâce présidentielle accordée par le Président Macky Sall, à la suite d’une erreur des services du ministère de la Justice.

Ce qui fait dire à l’avocat de la partie civile :  « nous avons gagné une bataille, mais nous n’avons pas gagné la guerre. Nous exigeons l’exécution dudit mandat lancé pour l’arrestation de Mamadou Woury Diallo».