NETTALI.COM – L’imam Massamba Diop de la mosquée de Gazelle de Pikine dénonce le jeu trouble des autorités sénégalaises. A l’en croire, même si elles s’opposent publiquement à l’homosexualité, le ministère de l’Intérieur du Sénégal a octroyé des récépissés à plusieurs associations d’homosexuels.

“Il y a au moins de 9 à 12 associations d’homosexuels au Sénégal, avec récépissé à  l’appui. C’est vouloir une chose et son contraire. Comment peut-on, avec l’article 319 du Code pénal, interdire les actes contre-nature et, à côté, donner des récépissés à des gens pour leur dire : vous êtes libres d’être des homosexuels ? C’est inacceptable. L’Etat du Sénégal n’a qu’à assumer sa part de responsabilité”, dénonce l’imam.

Il jure détenir la liste des grands homosexuels du Sénégal.  « En octobre 2014, les homosexuels sénégalais voulaient saisir leurs confrères du monde. Ils se sont trompés en envoyant le mail à Jamra. Nous l’avons tiré et nous l’avons envoyé à un grand chef religieux du pays. Si maintenant ils veulent créer des problèmes à l’imam Kanté, je risque de sortir la liste”, menace-t-il.

En effet, le chanteur Wally Seck a déposé une plainte contre l’imam Kanté de la mosquée du Point E qui s’est offusqué que le fils de Thione Thione porte un tee-shirt aux couleurs ar-en-ciel de la communauté homosexuelle.

“Le moment où il (Wally Seck) portait ce tee-shirt coïncidait avec la semaine des homosexuels. Donc, porter ce tee-shirt  arc-en-ciel, c’est une manière de soutenir les homosexuels. C’est donc à dessein. II ne l’a pas fait gratuitement”, note l’imam Massamba Diop.