NETTALI.COM – Ce n’est plus le parfait amour entre le parti de Idrissa Seck et les radicaux de Takhawou Ndakarou qui étaient alliés à la présidentielle de février passé. Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, qui a avait vigoureusement reproché à Idy son silence sur le débat afférent aux révélations de Bbc sur PETRO-TIM, est invité par Rewmi à revoir sa copie.

Animant une conférence de presse jeudi passé, le  maire de Mermoz-Sacré Coeur fustigeait le silence d’Idrissa Seck, au lendemain des révélations de Bbc sur la nébuleuse PETRO-TIM. La réponse du parti Rewmi ne s’est pas faite attendre.

Via un communiqué signé par son porte-parole, Daouda Bâ, Rewmi dénonce «les propos discourtois et fallacieux » de Barthélémy Dias.
« Venant d’un allié, ces propos sont affligeants et ne reflètent certainement pas l’état d’esprit du prisonnier politique Khalifa Sall, pour lequel nous nous battons ardemment pour la libération », a rappelé le porte-parole de Rewmi.

Pour que nul n’en ignore, le communiqué précise : « Idrissa Seck définit librement, avec son entourage, sa stratégie de communication sur chaque sujet. Personne donc ne peut lui imposer de timing médiatique, et il n’a non plus de leçon à recevoir de personne ».
« Nous sommes plus que jamais animés par la fibre patriotique et restons mobilisés derrière le président Idrissa Seck, pour prendre en charge la commande des populations sénégalaises », termine le texte.