NETTALI.COM – Le ministre des Sports n’a pas du tout apprécié la sortie de son prédécesseur, Daouda Faye contre Alioune Sarr critiqué pour sa longévité à la tête du Cng de lutte. Matar Ba trouve d’ailleurs que le président du Cng mérite sa place puisqu’il fait bien son travail.

« Un Cng de lutte qui a 24 ans d’existence, c’est trop. Alioune Sarr doit partir. Si j’étais à sa place, je n’allais pas rester », avait déclaré l’ex-ministre au cours de l’émission « Grand jury » du 9 juin dernier. Une sortie que Matar Bâ n’a guère apprécié, venant d’un ancien ministre. « A sa place, je me garderais de faire cette déclaration. Quand on gère certaines responsabilités, à la fin, il faut savoir raison gardée », a fait savoir le ministre des Sports à l’émission « Jury du dimanche » de iRadio.

A son avis, la longévité de Alioune Sarr à la tête du Cng, n’est pas un problème car argue-t-il, « ce qui est important, ce sont les résultats et personne ne dira qu’il n’a pas travaillé. »

« Ça ne me pose aucun problème d’autant plus qu’on lui fixe des missions et il est en train de les exécuter, de travailler pour le développement de la lutte et tout le monde s’accorde à la dire », a ajouté Matar Bâ avant de poursuivre : « personne ne dira qu’il n’a pas travaillé, mais on nous oppose tout le temps qu’il a fait 20 ans, 30 ans. Ce n’est pas le plus important parce que cette organisation, c’est un choix de l’Etat et celui-ci choisit les hommes sur qui il peut compter pour leur confier des tâches. Nous continuerons à travailler avec lui et le jour où il doit partir, il partira. »