NETTALI.COM – Me Moussa Sarr, avocat médiatique, est d’avis qu’il faut définitivement régler cette question de supposée corruption liée au pétrole Sénégalais, soulevée par le reportage de BBC Afrique et impliquant le frère du Président Sall. 

Pour Me Moussa Sarr, avocat médiatique du barreau de Dakar qui se définit comme l’avocat des causes justes et des faibles, l’Affaire de suposée corruption soulevée récemment par BBC Afrique, devait être réglée, la première fois que la presse sénégalaise l’avait soulevée. L’avocat pense d’ailleurs que tant que ce problème n’est pas réglé, il reviendra toujours à la surface. C’était au cours de l’émission Diakarlo sur la TFM, ce vendredi 8 juin.

A noter que ce n’est pas la première fois que l’avocat parle de son souci de voir cette affaire définitivement résolue.

Réagissant récemment à la sortie du Garde des Sceaux qu’il avait qualifiée de “malheureuse”, Me Sarr avait relevé que celui-ci confondait “une affaire privée et une affaire d’intérêt national“. “Si l’on prétend que des ressources d’un pays aussi pauvre que le Sénégal ont été spoliées, il appartient exclusivement au procureur de s’autosaisir pour tirer cette affaire au clair“, avait-il ajouté puisque pensait-il : “cela devient une exigence pour le procureur de déclencher une enquête pour des questions de transparence et de bonne gouvernance”. L’avocat avait fini par conclure : “Si Aliou Sall pense être diffamé, il lui appartient d’initier une procédure de diffamation pour laver son honneur”

Pour rappel, l’actuel Garde des sceaux, Me Malick Sall avait tenté de défendre Aliou Sall en déclarant ceci : “Je ne pense pas qu’un musulman comme Aliou Sall, revenant de la Mecque pour la Oumra, puisse se fourrer dans ces histoires de corruption. De toute façon, cette affaire ne me concerne point, car étant une affaire privée. Elle ne concerne que Aliou Sall et celui qui l’accuse. D’ailleurs, le maire de Guédiawaye dit qu’il a déjà saisi la justice nationale et internationale. Il ne s’enfuit pas