NETTALI.COM – Les jours de Aliou Sall à la tête de la Caisse des dépôts et consignations sont comptés, si on en croit la publication de ce samedi du journal Le Quotidien. Toutefois, le maire de Guédiawaye qui n’envisage pas de rendre le tablier, va déposer une plainte dès la semaine prochaine.

En clair, informe le canard, du groupe “Avenir Communication”, le président de la République a déjà pris cette  décision et a même déjà fait part au conseil d’administration de la caisse, de sa volonté de d’enlever Aliou Sall de son poste de directeur général.

Toutefois, l’intéréssé déclare qu’il n’envisage pas de démissionner, alors que de larges franges de l’opposition et de la société civile réclament sa tête. « Je n’envisage pas de démissionner. Mon statut de Directeur général de la CDC ne m’empêche nullement d’ester en justice ou de répondre à la justice – je ferai les deux certainement. Démissionner c’est donner raison à mes adversaires et à mes accusateurs », a souligné le maire de Guédiawaye.

« J’ai déjà envisagé un changement dans ma carrière au mois de septembre prochain et je l’ai annoncé, avant même le déclenchement de cette cabale, à qui de droit.  Sauf décret divin ou décret présidentiel je ne changerai pas ce plan pour faire plaisir aux manipulateurs », ajoute-t-il, dans un communiqué.

« Ma plainte sera déposée Inch Allah dès la semaine prochaine en bonne et due forme », menace-t-il.