NETTALI.COM – Presque toutes les délégations représentées au dialogue national ont approuvé le choix de Famara Ibrahima Sagna, comme président de la Commission cellulaire, chargée de piloter le dialogue politique.

Prenant la parole au nom du Front de résistance nationale (Frn), le député Mamadou Diop Decroix a tenu à préciser que ce choix emporte l’adhésion de toutes les organisations membres de ce cadre unitaire de l’opposition sénégalaise. « On dit que c’est Macky Sall qui a désigné Famara Sagna, mais je peux vous dire que des partis membres de notre front avaient déjà cité son nom, avant la proposition du chef de l’Etat », éclaire le patron d’And Jëfe. Même son de cloche de Omar Sarr du Parti démocratique sénégalais. Itou pour  Aïda Mbodj, les non-alignés, le patronat et Mody Guiro qui a porté le message des organisations syndicales.

Le président Macky Sall a rappelé avoir choisi l’ancien ministre de l’Economie et des Finances dans les années 80-90 pour sa « sa vertu et ses qualités d’homme de dialogue ayant démontré sa capacité d’être au-dessus des clivages ».
Le chef de l’Etat s’est appesanti, dans son discours d’ouverture, sur « les immenses services rendus lors de sa riche et brillante carrière administrative, mais aussi pour son expérience ».
« Il m’a semblé particulièrement indiqué et habilité pour coordonner l’animation de cet exercice hautement important pour le devenir de la nation sénégalaise », justifiera le président de la République.

Pour mémoire, la désignation d’une autorité consensuelle chargée de piloter le dialogue politique n’a pas été une tâche aisée. Il était prêté au pouvoir de vouloir accorder ce privilège au ministre de l’Intérieur Aly Nguouille Ndiaye. Ce que l’opposition a catégoriquement refusé. La société civile, de son côté, avait proposé le professeur Babacar Gueye et Mazid Ndiaye.

Nous devons à la vérité de souligner que Famara Ibrahima Sagna, ancien président du Conseil «économique, social et environnemental, a la tête de l’emploi. Selon plusieurs témoignages de chroniqueurs politiques, il était au cœur de la médiation entre le Pds et le Ps avant l’opposant Me Abdoulaye Wade, n’intégrât le gouvernement de majorité présidentielle élargi, en devenant ministre d’Etat de Abdou Diouf.

Le samedi 2 février passé, Macky Sall a rencontré Famara Sagna, au domicile ziguinchorois de l’ancien ministre socialiste. C’était à quelques jours du retour de Me Abdoulaye Wade à Dakar.