NETTALI.COM – L’animatrice de la 7TV risque gros. Après avoir tenu jeudi dernier, des propos qui ont heurté la communauté haal pulaar, Adja Astou Cissé a été placée en garde à vue ce samedi 25 mai.

« En général, on parlait plus de viol dans les familles  toucouleur ou haal pulaar. En majorité, ce sont des hommes âgés et mariés qui violaient les petites filles », avait déclaré, publiquement, Adja Astou Cissé sur le plateau de 7TV. Une déclaration qui a eu l’effet d’une bombe, car suscitant une vague d’indignation sur la toile.

En effet, ces propos ont été perçus par les Pulaar comme une offense. Malgré qu’elle ait présenté ses excuses, tout en reconnaissant qu’elle est peule, Adja Astou Cissé a tout de même reçue, ce vendredi, une convocation de la Section de recherches de la gendarmerie. Et comme si les choses ne s’arrangeaient pas pour elle, l’animatrice de la 7TV, selon nos sources, a été déférée ce samedi. Nos radars ajoutent qu’elle sera présentée au procureur le lundi 27 mai.

Par ailleurs, il semble que le fait qu’Adja Astou soit convoquée par les limiers n’aura pas suffi à calmer la colère des haal pulaar. Ainsi, des centaines de jeunes toucouleurs et peuls, qui considèrent de tels propos comme une injure envers la communauté dont elle même fait partie, ont pris d’assaut ce samedi, les locaux de la 7TV pour manifester. Heureusement, il n’y a pas eu de débordements, les gendarmes qui étaient sur place, ont réussi à maitriser cette foule rouge de colère.

Certes, au moment qu’elle parlait, elle ne pouvait pas s’imaginer que ses propos allaient soulever ce tollé. D’où le bien fondé de notre interrogation : Adja Astou a-elle visé sa propre ethnie ou parlait-elle en connaissance de cause ? En tout cas, elle répondra de tout ça devant le procureur.