NETTALI.COM – Plus qu’une cérémonie de passation de service, c’était une occasion pour les agents actifs et même retraités, de faire une standing ovation, tout en rendant un vibrant hommage, à l’ancien Directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé. Les travailleurs de la Senelec ont montré toute leur reconnaissance au tout nouveau ministre du Pétrole et des Energies.

C’est à une véritable standing ovation qu’on a assisté comme lors de sa nomination au poste de ministre du Pétrole et des Energies, à Mouhamadou Makhtar Cissé. Les ex-collaborateurs n’ont pas tari d’éloges sur l’ancien DG, saluant le mérite de remobilisation du personnel que celui-ci a réussi à créer, grâce à la justice sociale instaurée au sein de l’entreprise.

Nous avons bénéficié d’une hausse de salaires de 7 %, puis de 10 %. Grâce à vous, les primes de logement, de transport et de risques du métier sont une réalité. Sans compter les subventions scolaires et celles destinées aux fêtes religieuses. Vous avez régularisé la situation des 493 prestataires de la Senelec. La formation des agents est effective. Bref, la liste de vos réalisations est longue. Je ne pourrais tout citer“, lance le représentant des organisations syndicales, Habib Camara.

Tous les intervenants ont en tout cas été unanimes quant à l’apport de Makhtar Cissé à la Senelec. Aussi, ont-ils retracé les péripéties vécues par la société d’électricité en partant de  juin 2015, lors de sa prise de fonction, alors que celle-ci souffrait d’une mauvaise gestion interne, en plus de sa décrédibilisation aux yeux des consommateurs. L’ancien directeur général est d’ailleurs cité en exemple à suivre, en termes de compétence, de management, de générosité et d’humilité.

Le directeur principal des ressources humaines, Mouhamadou El Bachir Sall, n’a toutefois pas manqué de relever ce fait : “Makhtar Cissé a créé dans nos locaux un esprit de famille. Une famille dans laquelle chaque membre est important. Il a su fédérer les agents, instaurer un climat apaisé et mener ainsi la Senelec vers les plus verts pâturages.

Par ailleurs, l’ensemble du personnel s’est engagé à faire bloc derrière le nouveau directeur général Pape Mademba Bitèye, ancien de la Senelec.