NETTALI.COM – Invité de l’émission “Face to Face”, ce dimanche 28 Avril sur la TFM, Mame Goor Diazaaka souhaite la disparition de la Société sénégalaise des droits d’auteur et droits voisins (SODAV). Il a aussi abordé la question du “Grand Théâtre” dont on dit qu’il évite de s’y produire.

Quand on lui demande ce qu’il pense de l’ancien Bureau (BSDA), Mame Goor ne peut s’empêcher de dire qu’il est meilleur que la Sodav actuelle, bien que ma soeur Ngoné Ndour y soit. Le chanteur pense même que ceux qui sont à la tête  de cette institution touchent des salaires de 3, 4 millions, alors qu’ils ne chantent pas, ils ne jouent pas d’un instrument, là où les chanteurs et musiciens n’y trouvent pas leur compte. Mame Goor est ainsi pour le remplacement de la sodav, même s’il ne sait pas par quelle nouvelle institution la remplacer.

“Je ne suis pas ceux qui vont au Grand Théâtre pour des histoires de concurrence”

Et lorsqu’on lui demande pourquoi il n’ose pas se produire au Grand Théâtre, le chanteur et soutien de Macky Sall de répondre : “tout ce que je fais, je le fais d’habitude à Sorano. Non seulement quand on s’y produit, on est proche du public, mais Sorano fait quand même 1200 places là où le Grand Théâtre fait 1800 places, en sachant que les 200 places de différence ne sont que des servitudes. Quand je le sentirai, j’irai jouer là bas car je ne suis pas ceux qui y vont pour des histoires de concurrence.

Tout au plus, poursuit celui-ci sur le Grand Théâtre : “on parle souvent de 1800, 2000 personnes avec un ticket d’entrée de 50 000 F, c’est pas vrai. Beaucoup de billets sont offerts.“, ajoutant que dans les pays occidentaux, “c’est le spectacle qui compte et pas le nombre d’entrées.” ”