NETTALI.COM – Le président Guinéen, Alpha Condé a une haute estime pour Amath Dansokho et Amadou Makhtar Mbow. Il a profité de son entretien avec une partie de la presse sénégalaise pour le faire savoir.

«Quand j’arrive à Dakar, la première chose que je fais, c’est de rendre visite à Amath Dansokho. Et juste avant que je n’arrive, son fils m’a appelé pour me dire qu’ils amènent Amath en catastrophe en France. Je suis en contact avec sa femme. Il y a toujours eu des affrontements avec mes frères du Pai, mais Amath reste un frère. C’est un homme exceptionnel. Je l’appelle le dernier des Mohicans», déclare t-il dans un entretien accordé à des journalistes Sénégalais.

Selon lui,  Amath un homme politique qui n’a pas d’ambitions personnelles. «Je suis extrêmement attaché à Dansokho. Quand le président Wade a voulu le convoquer, j’ai pris mon billet et je lui ai dit que s’il va à la police, j’irai avec lui. Je ne peux pas accepter qu’on mène Amath Dansokho à la police sans moi», se rappelle-t-il.

Alpha Condé n’a pas manqué de dire tout le bien qu’il pense d’Amadou Makhtar Mbow qui, selon lui, “comme le professeur Cheikh Anta Diop, sont les précurseurs de la Fédération des étudiants africains en France (Feaf)”. “C’est quelqu’un pour qui j’ai un très grand respect et je lui avais même promis qu’on fêterait son anniversaire à Conakry et que j’allais le décorer. Malheureusement, sa santé s’est dégradée et il a dû aller en France. Aujourd’hui, il ne peut plus se déplacer. Je suis parti le voir parce que c’est mon ami, un grand-frère et c’est un précurseur. J’ai voulu lui montrer que quelle que soit ma position, je reste son petit-frère”.

La conviction du président Guinéen est que rien n’est au-dessus des relations sociales. « Si vous n’avez pas de relations sociales, vous n’avez rien. Moi, je privilégie toujours les relations sociales. Dîner avec Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Babacar Touré, Khalifa Sall, Bouncounta, Mamadou Diop Decroix, Sidiki Kaba, Dansokho etc », fait-il savoir.