NETTALI.COM – Depuis qu’il a quitté le pouvoir en 2012, il logeait chez Madické Niang à Fann Résidence lors de ses séjours Dakarois. Après la brouille avec ce dernier, il avait emménagé à l’hôtel Terrou Bi où il loge toujours, sa maison du Point E étant toujours en chantier.

Selon Me El Hadji Amadou Sall, membre du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), si l’ancien Président de la République, Me Abdoulaye Wade agit ainsi, ce n’est pas de gaieté de cœur. Il y est contraint.

«Abdoulaye Wade est au Terrou Bi depuis l’épisode Madické Niang. Il y a eu une tension qui a fait que pour mettre Madické Niang à l’aise, il a décidé de quitter le domicile qu’il avait mis à sa disposition. C’est triste à dire, et c’est une question que beaucoup de Sénégalais se posent, mais nous connaissons la raison. La maison du Point E a été saisie. Aujourd’hui, il semble que des instructions ont été données pour que la saisie soit annulée. Mais Abdoulaye Wade ne pouvait pas y aller parce que la maison était en chantier. Et on ne pouvait pas terminer le chantier d’une maison saisie. C’est vrai qu’il a une pension de retraite, il avait gardé un peu d’argent et avec l’aide de quelques amis, il voulait terminer sa maison. Mais malheureusement, l’argent quand on le garde dans la poche et qu’on est généreux comme Wade, on donne tout. Et Me Wade a tout donné. Aujourd’hui, il faut dire les choses telles qu’elles sont. Même si la maison est remise à sa disposition, Wade a des difficultés financières pour la terminer», informe l’ancien ministre de la Justice sur les ondes de la Rfm.