NETTALI.COM – A Keur Massar, une cérémonie de faux-lion (Simb, en wolof) a viré au drame. Le faux-lion qui prestait, est accusé d’avoir tué un jeune homme. Le présumé meurtrier a été arrêté et placé en garde à vue.

Le fait a engendré une vive réaction de la population et suscité de violents affrontements dans la zone, et certains groupes de la localité ont même saccagé la maison du maire.

Selon le sous-préfet Oumar Dia, les organisateurs sont fautifs parce qu’ils n’ont pas d’autorisation. Conséquemment, l’évènement n’était pas sécurisé puisque la manifestation n’a pas été déclarée à la préfecture.  M. Dia a toutefois promis que toutes les conséquences de droit issues de cette manifestation, seront tirées.