NETTALI.COM – A chaque fois qu’il y’a combat, c’est une poignée qui se bat. Tel est le cri du coeur du rappeur Simon. Selon l’activiste, la faible mobilisation notée lors de la marche de ce vendredi 2 août, pour réclamer la libération de Guy Marius Sagna n’honore pas ce dernier qui se bat pour l’intérêt du pays.

La plateforme Aar Li Nu n’arrive plus à rassembler du beau monde. Le maigre public présent ce vendredi exiger la libération de Guy Marius Sagna en est la parfaite illustration. Une situation que déplore avec amertume le rappeur Simon.
Les porteurs de pancartes qui ont lutté pour l’indépendance, ceux qui se sont battus pour l’esclavage… C ‘est toujours une poignée de personnes qui s’active au moment où les principaux concernés restent chez eux “, a tonné le membre du mouvement Y’en a marre.

A noter que Guy Marius Sagna  a été depuis le mardi 16 juillet 2019. Autrement dit, au lendemain du décès de Ousmane Tanor Dieng.