NETTALI.COM – L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a cassé le marché de gestion de l’eau qui avait été attribué à Suez. Selon la Rfm, cette entité dirigé par Saër Seck a ordonné “une reprise des évaluations financières”.

La procédure devra donc redémarrer. Le contrat provisoire d’affermage a été attribué à Suez par le ministère de l’Hydraulique et l’Assainissement au détriment de la Sde. Ce qui avait poussé la dernière société à saisir l’Armp.

A noter que la SDE avait saisi l’Autorité de Régulation des Marchés publics (Armp) pour contester l’attribution provisoire du contrat d’affermage de l’hydraulique urbaine à la multinationale française Suez. “La Sde fait confiance au droit. Nous sommes sûrs de notre offre et nous pensons que nous allons gagner cet appel d’offres, car nous avons présenté la meilleure offre. Nous espérons pouvoir continuer à servir l’eau aux Sénégalais. Pour ce qui est du reste, nous ne pouvons pas donner beaucoup plus de détails sur cette question parce que nous sommes sous le sceau de la confidentialité”, avait déclaré Abdou Baal, le Directeur général de ladite société avant d’ajouter  avec assurance : “nous sommes confiants et sereins espérons que le droit sera dit dans cette affaire”.

Pour rappel, le contrat qui liait l’Etat du Sénégal et la Sénégalaise des Eaux, est arrivé à terme depuis le 31 décembre 2018. Mais la filiale d’Eranove bénéficie d’une rallonge de six mois. Elle va assurer le service jusqu’au 30 juin prochain, suivant les termes d’un avenant signé par l’État à la fin du mois de décembre 2018.