NETTALI.COM-Les six personnes interpellées dans l’affaire qui secoue la Loterie nationale sénégalaise (Lonase) et présentées hier devant le Procureur de la République sont en retour de parquet.

Elles feront à nouveau face au parquet qui va décider de leur sort. Un dossier qui devrait bien révéler des surprises, maintenant qu’il est sur le point d’aller en instruction.

C’est la Division des investigations criminelles (DIC) qui a fait l’enquête préliminaire pour refiler le morceau au Procureur de la République. Le préjudice subi par l’Etat est estimé à près d’1,5 milliard de francs CFA. Selon EnQuête certaines caissières ont nié, au cours de leurs interrogatoires, les faits qui leur ont été reprochées et argué que si des opérations délictuelles ont pu être menées à partir de leur poste de travail, cela se serait fait à leur insu. L’enquête avait révélé que la dame D.D a joué un rôle très actif. Mais le doute persiste. L’on ne voit pas trop comment une seule personne puisse se jouer de tout le monde et pomper à souhait et sans être inquiétée pendant longtemps. Si l’omerta a été observée et les systèmes de contrôle défaillants, c’est que cela a été facilité par des complicités à plusieurs niveaux.

Pour rappel, c’est le Directeur général de la Lonase, Lat Diop, qui avait déposé, une plainte sur la table du procureur de la République pour faux, usage de faux et détournement de deniers publics. Ladite plainte portait sur la somme de 1,5 milliard de Fcfa. Car, la Direction du contrôle, mise en place à la Lonase, a décelé que durant plusieurs années, et bien avant l’arrivée de Lat Diop, des sommes ont été détournées à travers des gagnants fictifs sur les différents jeux de la Lonase.