NETTALI.COM – Dans le cadre de leurs missions régaliennes de lutte contre la drogue sous toutes ses formes, les éléments de la Brigade régionale des stupéfiants (BRS), une entité de la Direction de l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Docrtis) de Tambacounda, ont interpellé, lundi dernier, une personne du nom de C. Fall.

Son arrestation, informe Enquête, fait suite à une information anonyme reçue par la Docrtis. On avait dit aux éléments de cette unité qu’une personne était en train de livrer de la drogue dans l’enceinte de la gare routière de Tambacounda. Ils y ont fait une descente et y ont trouvé l’individu en question. Ce dernier interpellé, rien de suspect n’a été trouvé par-devers lui, à part un comprimé qu’il finissait de sucer, renseignent nos sources. Interpellé sur l’origine de ce comprimé, il a déclaré qu’un certain C. Fall lui a vendu ce médicament qu’il dit être de la Fructines, efficace contre les constipations. Dans le cadre de cette enquête, les limiers se sont rendus chez le nommé C. Fall ; ce dernier a reconnu lui avoir vendu ce médicament. Poussant leurs investigations, les enquêteurs ont procédé à une fouille complète des lieux. Leur surprise fut grande de découvrir d’important lots de médicaments cachés derrière des serviettes suspendues le long des murs du magasin. Après pesage, il fait état d’une quantité de 13 kg de médicaments dont la plupart sont des antalgiques et des aphrodisiaques

Interpellé sur la provenance ces médicaments, il déclare les avoir achetés chez des voyageurs qui viennent souvent les mercredis, après le ‘’louma – marché – de Diaobé’’. Il déclare revendre les médicaments sans aucun diplôme, ni autres connaissances médicales, tout au plus. Il ne connaît même pas le nom de certains médicaments qu’il revend.

Au terme de sa période de garde à vue, il a été déféré au parquet pour vente illégale de médicaments et exercice illégal de métier de pharmacien portant sur 13 kg de médicaments.