NETTALI.COM – Soucieux de dénoncer la manière dont marche la justice au Sénégal, Frapp et Y’en a marre, soutenus par une bonne partie de l’opposition significative, projettent de marcher demain dans la capitale et dans d’autres régions. Mais ce projet se heurte à l’interdiction du préfet de Dakar.  

Le préfet de Dakar vient de notifier aux mouvements Frapp et Y’en a marre que la manifestation qu’ils projettent de tenir demain vendredi 10 décembre à partir de 16 h est interdite.

Pour mémoire, ces deux mouvements, par cette manifestation voulaient dénoncer ce qu’ils perçoivent comme une justice à double-vitesse, à travers le slogan « Yoon a ngi jeng ! »

Toutefois, Guy Marius  et Cie comptent braver l’interdiction préfectorale et expriment leur position dans un communiqué.  «Les mouvements Frapp et Y’en a marre ont décidé de résister à cette interdiction illégale et illégitime qui prouve, s’il en était besoin, les graves reculs démocratiques en cours au Sénégal depuis 2012, particulièrement dans le domaine de la justice», disent-ils.

Outre Dakar, «il y aura des manifestations à Thiès, Tivaouane, Saint-Louis, Bambèye, Rufisque, Kaolack, Tambacounda, Louga, Kolda, Koungheul, Kédougou, Ziguinchor et Bignona».