NETTALI.COM  – Abdoulaye Diouf Sarr pourrait ne plus être membre du gouvernement dans les mois qui viennent. Du moins s’il est élu maire de Dakar. L’intéressé l’a déclaré ce mardi sur Walf Tv.

« Si je suis élu maire de Dakar, je quitte le gouvernement. » Déclaration faite ce mardi par Abdoulaye Diouf Sarr. Le candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar à la ville de Dakar était l’invité « Grand format » de la chaîne de télévision privée Walf Tv. De l’avis de l’actuel maire de la commune de Yoff, la charge de maire de la capitale est incompatible avec une quelconque fonction ministérielle. « Je serais le serviteur exclusif de Dakar et des Dakarois« , dit-il. Avant d’ajouter : « Dakar est la vitrine du Sénégal. Il a besoin d’un maire qui travaille dans la sérénité et dans une parfaite entente avec l’Etat et non d’un maire qui se sert de Dakar pour ses ambitions politiques, qui est en conflit permanent avec le gouvernement. » Et s’il perd le 23 janvier 2022 ? Ne risque-t-il pas de perdre son fauteuil de ministre de la Santé ? « Je ne fais pas de calculs ni de météo politique. Je suis engagé dans un combat que je veux gagner pour construire un nouveau Dakar« , répond le candidat de Benno.

Toutefois, Abdoulaye Diouf Sarr précise que n’a pas l’intention de quitter le gouvernement avant les locales. Et pour cause, il se dit convaincu que sa campagne ne l’empêche pas du tout de s’occuper de son département ministériel malgré la pandémie de Covid-19. L’essentiel, selon lui, c’est de travailler en harmonie avec toutes les personnes concernées. « Et c’est ce que nous faisons depuis le début. Ce qui nous a permis d’avoir d’excellents résultats dans la lutte contre le Covid-19« , souligne le ministre de la Santé.