NETTALI.COM – Le député apériste Alioune Badara Diouf a fait une sortie fracassante pour exprimer toute sa déception après la publication de la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby). Une liste que dirige Moussa Sy, le maire sortant.

Le député Alioune Badara Diouf ne cache pas sa déception après la publication de la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar pour la mairie des Parcelles Assainies.

L’origine de son ire ? Selon le quotidien L’As : « Il n’y a que 9 personnes appartenant à leur camp qui figurent sur la liste de Bby qui compte 76 membres. Pour cet apériste partisan de Amadou Bâ, la tête de liste de Bby en l’occurrence le maire sortant, Moussa Sy, n’a pas respecté ses engagements pris lors des négociations en perspective de la confection de la liste ».

Dans tous ses états après la publication de la liste de Benno des Parcelles Assainies, le député Alioune Badara Diouf indique : « Quand les listes ont été publiées, j’ai eu un sentiment de désolation et de déception. Parce que je pensais que l’ancien député, Pca du Port Autonome de Dakar, et de surcroît maire depuis 14 ans, Moussa Sy, allait tenir parole. Lors de la confection des listes, on avait pactisé», dit-il

Il a ajouté : «Moussa Sy m’avait convoqué pour la mise sur pied des listes. On s’était accordé pour conduire 25 titulaires et 25 suppléants. Amadou Bâ et Mbaye Ndiaye aussi étaient du même avis. On lui avait même indiqué comment faire la répartition, c’est-à-dire 13 sur la liste majoritaire et les 12 restants sur la liste proportionnelle. Mais il n’a pas respecté ce qui a été convenu par les deux parties. Il avait promis de mettre 25 de nos partisans à des positions éligibles. Mais grande a été ma surprise de constater qu’il n’en est rien».

Profondément déçu, Alioune Badara Diouf indique que son camp n’a eu que 4 représentants sur la liste majoritaire et 5 sur la proportionnelle. «Ce qui fait 9 au total sur les 76 que doit constituer la liste», fulmine le partisan de Amadou Bâ qui assimile cette démarche à une insulte faite à l’Apr des Parcelles Assainies.

Très désarçonné, Alioune Badara Diouf soupçonne de hauts responsables de l’Apr «de manigancer pour liquider les caciques du parti» au niveau de la commune des Parcelles Assainies.