NETTALI.COMLe Cadre unitaire de l’Islam au Sénégal (Cudis) appelle les acteurs politiques à la non-violence et les invite à signer la charte de la non-violence.

Le Cadre unitaire de l’islam au Sénégal (Cudis) a fait face à la presse ce lundi 15 novembre 2021 pour se prononcer sur la situation politique du pays émaillée par des violences. Le CUDIS appelle les acteurs politiques de tout bord à se ressaisir et à adopter la non-violence comme un impératif catégorique et un viatique à prendre en compte à tout instant et surtout lors des compétitions électorales à venir.

L’organisation faîtière d’associations religieuses propose aux acteurs politiques de tout bord de signer et d’adopter la CHARTE de la NON VIOLENCE. Cette charte constitue un instrument de veille citoyenne sur l’espace politique et social et permet de juger des actes posés par les uns et les autres en rapport avec leur serment. La moralité de personnes qui cherchent à briguer la confiance des citoyens et le respect de nos vénérables guides religieux trouveront à travers cette charte un baromètre appréciable.

De même, le Cudis appelle l’État à assurer les conditions du respect du jeu démocratique à travers l’organisation d’élections transparentes pour la préservation de la paix sociale.

Dans sa déclaration, le Cadre unitaire de l’islam rappelle aux Sénégalais que la non-violence n’est pas de la naïveté ou de la lâcheté, mais un choix philosophique, culturel, politique et stratégique payant, qui a également une profondeur historique et un sens moral profond dans notre pays. Ceci, dans des contextes autrement plus dramatiques et plus contraignants. Il leur rappelle également que quels que soient leurs divergences et leurs différends, le dialogue doit prévaloir pour éviter que les logiques de confrontation violente prennent le dessus sur la clairvoyance et l’esprit chevaleresque. Il invite les hommes et femmes politiques de tout bord à bannir la haine viscérale entre personnes au nom de leur commune appartenance à un même peuple, une même foi qui appelle à la spiritualité, vecteur de paix intérieure et la bienfaisance à l’égard des autres et de son environnement.