NETTALI.COM – Qualifiée pour les barrages de la Coupe du monde 2022 ce dimanche, après avoir battu le Bénin (2-0) dans le groupe J, la RD Congo pourrait ne pas poursuivre l’aventure. Les Léopards auraient enfreint le règlement FIFA sur les changements de joueurs pendant la 6ème et dernière journée des éliminatoires.

Alors que d’aucuns contestent déjà le pénalty accordé aux Congolais sur leur premier but du match, une autre polémique a vu le jour après la rencontre. Cette polémique est liée aux changements opérés par l’entraîneur des Léopards, Hector Cuper, au cour du match.

En effet, le règlement veut que les équipes aient l’autorisation d’effectuer jusqu’à cinq changements. Règle qui a été respectée par le coach de la RD Congo. Toutefois, ces changements devraient s’opérer dans une fenêtre limitée à trois arrêts de jeu différents. Il est impossible de procéder à des changements un par un si les entraîneurs souhaitent vider leur banc. Or, la RDC a procédé hier à quatre changements, mais lors de quatre arrêts de jeu différents, constituant une faute aux règles de base.

Si aucune décision n’est pour le moment officielle quant à une sanction prononcée envers les Léopards, la réclamation déposée par le Bénin pourrait très vite changer la donne et conduire à la disqualification de Cédric Bakambu et ses coéquipiers. Dans ce cas, ils seraient privés de barrages au profit du Bénin.

Affaire à suivre.